Tous droits réservés © Anne-Charlotte Compan 

  • Twitter - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

REPORTAGES

Le 3 novembre 2016 se termine le démantèlement de la "jungle" de Calais.

 

Après 15h de bus, 30 mineurs afghans sont accueillis à Réalville dans l'ancien centre équestre "Les Elfes blancs".

L'idée de cet accueil a suscité colère et inquiétude chez quelques habitants de la commune. Elle a également révélé la générotisé de 110 bénévoles.

Une équipe de 13 encadrants, éducateurs, animateurs et traducteurs a été constituée pour accompagner ces jeunes. Epaulé par les bénévoles, ils ont tenté d'offrir aux garçons un moment de pause au milieu de leur périple vers l'Angleterre, leur destination ultime.

Embarquer avec les marins pêcheurs de Fécamps à bord du trémailleur "Jolie brise".

 

Anciens Terre Neuvas ou marins ayant voyagés sur les mers du globe depuis de nombreuses années, ils sont les derniers à perpétrer les techniques de pêche bien lointaines de celles des bateaux usines qui transforment peu à peu les métiers de la mer et par conséquent, la relation entre l'homme et cette dernière.

 

Un voyage puissant et poétique sur les traces d'Anita Conti et de Catherine Poulain.

Diego a 3 ans. Arrivé en France à 3 mois, il est rom, roumain, citoyen européen.

Après avoir vécu 3 ans dans 3 bidonvilles différents, il est aujourd'hui hébergé dans un hôtel d'accueil du Samu Social de Paris.

Depuis leur arrivée en France, ses parents essaient de s'intégrer dans le pays qu'ils envisagent toujours comme leur "French dream".

Le rêve de vivre décemment, simplement : un travail, un logement, une école pour Diego.

En septembre 2016 Diego fera sa première rentrée des classes.

Un petit pas d'enfant, un grand pas pour la famille.

WORK IN PROGRESS

" La photographe Anne-Charlotte Compan s'empare de l'Instagram de Polka pour raconter la situation des migrants pendant le démantèlement de la "jungle" de Calais ". 

Instagram Polka


#iphoneonly#calais #junglecalais #migrantcrisis#refugees #refugies #refugeecamp#camp #migrants #france #photo#photography #photographie#documentaryphotography#photojournalism #onassignment@annecharlottecompan@studiohanslucas #studiohanslucas#hanslucas

Aux abords de Paris, les habitants d'un bidonville tentent avec l'aide des associations, d'offrir un enseignement à leurs enfants. 

"La maison des enfants" a été créée comme une passerelle vers l'école nationale.

Les bénévoles s'y relaient chaque semaine en proposant les premiers apprentissages scolaires, en accompagnant les parents dans les démarches de domicilaition, pour aboutir à une scolarisation des enfants dans les écoles de la ville.

Une école étoilée pour que brille ces futures petites étoiles.

L'invitation au regard est un travail mené avec l'ALFI.

Cette association offre une alternative de logement pour des personnes en situation de grande précarité.

Nous avons proposé aux résidents de la pension de famille de se raconter et de se retrouver à travers les images.

Exprimer le jalon que représente ALFI dans sa vie, regarder son image après 25 ans passés sans photos de soi-même, tels sont les enjeux qui émergent de ce travail collectif.

Après un an de travail, chaque résident a choisi une photo à exposer lors de la fête d'été de la pension de famille.

Travail en cours