Tous droits réservés © Anne-Charlotte Compan 

  • Twitter - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

 

DIEGO

"Né en Roumanie, Diego a 3 mois quand ses parents, Raluca et Elvis, prennent la route avec lui, dans l’espoir d’une vie meilleure.

Direction Paris. Daniella et Mario, les deux aînés, restent chez leurs grands-parents.

 

Dans quelques mois, c’est sûr, le couple aura du travail et un logement, et la famille pourra être réunie. Tous trois vivent d’abord dans un camion, avec lequel Elvis récupère et revend de la ferraille.

 

« C’est difficile de vivre en France, personne ne veut employer les Roms. Mais dans notre pays c’est pire ! On ne veut pas de nous du tout ! » confie-t-il.

 

Après les parkings, les bidonvilles. Quand le troisième, à la Chapelle (18e), est démantelé, Diego et ses parents sont hébergés dans un hôtel au nord de Paris. Raluca prend des cours de français, s’inscrit à Pôle emploi, Elvis continue la ferraille.

 

Pendant un mois la vie se stabilise. Puis le 115 reconduit l’accueil, mais au sud de Paris. Raluca et Elvis restent confiants, jusqu’à ce qu’un incident fasse basculer leur situation. Elvis se fait arrêter par la police à bord de son camion, dont les pneus sont de marques différentes et la plaque avant, peu lisible. Les agents ne lui laissent pas le temps de payer l’amende et saisissent le véhicule. Sans camion, plus de revenus. 

 

Alors Raluca fait la manche : « J’aimerais apprendre le français et chercher du travail, mais il faut manger. » Diego est scolarisé en septembre 2016. Mais la situation financière est trop compliquée et Raluca, enceinte. Diego est renvoyé en Roumanie, chez ses grands-parents.

« C’est difficile, mais nous n’avons pas d’autre solution. Cette année, c’est sûr, la famille nous rejoindra. Nous pourrons enfin vivre ensemble. »

Article paru dans Soixante-quinze N°17

TRAVAIL EN COURS